FUCK insta & Co

Mis à jour : 6 févr. 2019

Si on est bien tous d'accord sur un point, c'est la politique de censure de nos chers réseaux sociaux ! Censures injustifiées, abusives, voir carrément perchées, si ça n'était pas des robots qui faisaient l'essentiel du taf je m'inquiéterais de la consommation de poudre. Et je ne parle même pas du fait qu'il n'existe aucun service clientèle digne de ce nom, les messages envoyés semblent tomber dans le néant. De temps en temps les mecs se tirent un loto et réactivent une page, mais je n'ai jamais eu de chance aux jeux. Snif.

Après ma page FB il y a quelques années ça a été au tour de ma page principale insta (RIP @melusine.modele puis RIP ma page secondaire @melusine.darkside dès le lendemain bande de vilains fils de pute) n'a pas été épargnée de la grande vague de suppression à la chaîne des derniers mois. Bye bye les années de taff à se démener pour un petit bout du gâteau ! Aucune modération digne de ce nom, aucun tri réel et intelligent. Une page artistique avec une censure jusqu'au moindre bout de téton ne leur a pas suffit ! Pourtant les sponsorisés et grosses pages sont rarement inquiétés ... capitalisme quand tu nous tiens ! Bref fini de biaiser passons à la suite :)

Je suis d'une nature profondément optimiste malgré mon caractère sanguin, râleur, protestataire - et de merde disons le simplement - et après une bonne tarte dans la gueule je cherche toujours le positif et la leçon de chaque déception.

Même si je n'ai jamais été une addict des réseaux sociaux, j'ai cru comme tout à chacun nécessaire de me joindre la communauté, rentrer dans le moule, il faut bien bosser, bouffer, payer. Se faire une petite place dans la masse fumante et dégoulinante de contenus en tous genres, là où la qualité se fait rare quand la quantité explose. Très chronophage, très énergivore, tenir une page en haleine et active quotidiennement, voir plusieurs fois par jour, demande un temps de travail énorme au regard du "salaire" reçu. La part du gâteau se révèle pas si savoureuse finalement malgré son beau glaçage brillant, c'est même un peu dégueu, comme pas cuit à l'intérieur tu vois. Et qui te file même un petit caca mou le lendemain.


J'ai la chance d'être une "vieille" modèle (ben depuis 15 ans tout de même bordel) et les coups durs et les déceptions j'en ai tellement eu qu'on fini par prendre du recul sur tout et très vite. J'ai connu internet à ses débuts et constaté son "évolution", c'est tout sauf reluisant.

Il faut vraiment aimer ça la photo pour proposer autre chose que de la merde en barre. Ce n'est pas pour rien que la plupart de celles qui se lancent jettent l'éponge souvent très vite.

Sur les réseaux, c'est la guerre mon colonel ; entre les fakes, les pervers(e)s, ceux en mal d'amour, d'amitié ou de reconnaissance, les clasheurs, les michetonnes, les paumé(e)s, les mal baisé(e)s, les faux ami(e)s, les opportunistes, les mythos, les débilos, les chasseurs, les politiciens, les , les ... oh putain je m'emballe. Enfin t'as compris quoi. C'est dur de faire le tri et de trouver sa place. C'est dur de prélever du caviar sur un gros tas de bouse. Comme c'est dur de fournir du qualitatif à un rythme suffisant pour ne pas être l'oublié(e) du fil d'actu.


J'ai aussi la chance (puis la volonté aussi un peu car il en faut quand même hein) d'avoir plusieurs cordes à mon arc dans des domaines différents comme ma boutique mais comme le reste c'est une petite chose dans un océan d'offres et il me faudra encore pas mal d'années avant de forger une clientèle.

En outre j'ai sur le feu depuis 3 ans un projet de vie qui sent la grosse reconversion bien positive mais chut ça j'en parlerais dans un prochain article ça va commencer à se concrétiser dans l'année ;)

Bref ^^ pour en revenir à mes moutons, je vais utiliser de façon bien plus limitée l'utilisation insta / FB pour mettre à profit du temps pour un contenu plus concret, le développement de mon site et blog, si toutefois le concept vous plait bien entendu. O:) Promis, je serais vilaine.

Les réseaux seront donc plutôt un support pour communiquer sur chaque news de mon site. Je ne prendrais plus le risque d'y publier mes fesses ça restera light et politiquement correct. Ici au moins on est pénard, entres potes quoi. Se sera plus diversifié mais chacun consommera le contenu qu'il souhaite ou non, et les suggestions sont toujours les bienvenues.

Pour finir sur une note de douceur et de poésie; les photos de culs et de nibards c'est super chouette mais il n'y a aussi un p'tit cerveau et un p'tit cœur qui ont leur mot à partager.

Un petit mot dans un monde libre d'expression putain de bordel à chattes.


Plein d'amour

xoxo






765 vues2 commentaires

© 2016 by Mélusine // l'ensemble des photographies sont ma propriété, pour toutes utilisations le lien vers mon site doit être visible et fonctionnel 

Compte tenu de la nature des articles et services proposés, l'acheteur renonce à son droit de rétractation légal.